Tenir un journal : pourquoi faire ?

Comme beaucoup j'imagine, je commencé à tenir un journal intime quand j'étais petite. A partir du collège je dirais, j'écrivais compulsivement chaque jour le moindre de mes fais et gestes. Puis avec l'âge, j'ai commencé à raconter mes pensées et mes émotions. C'était mon recueil de vie, celui qui hébergeait mes petits tracas et mes grandes idées. J'y ai beaucoup repensé ces derniers mois. Je ne sais pas vraiment à partir de quelle période j'ai arrêté d'écrire. Ca s'est fait petit à petit, j'ai arrêté de prendre ce temps. Mon rituel a sûrement évolué. Petit à petit, je n'écrivais qu'à des moments phares, lors des grandes transitions. Après mes 20 ans, j'habitais avec mon copain de l'époque et lui exprimer mes pensées suffisait à avoir les idées claires. Je n'avais plus besoin d'écrire, ou en tout cas je n'en ressentais pas l'envie. Pourtant, c'est à ce moment là, vers la fin de mes études, que j'ai commencé le bullet journal. Les articles ont disparu du…

Continuer la lectureTenir un journal : pourquoi faire ?