Urban Decay Vice Liquid Lipstick : la revue

urban decay, vice liquid lipstick

Les Vice Liquid Lipstick

Les Vice lipsticks d'Urban Decay, c'était LA sortie rouge à levresque (ce mot fait désormais officiellement partie de mon vocabulaire) de l'année dernière. Tout le monde s'est jeté dessus, moi la première. Il faut dire qu'avec cent nouvelles teintes et une sublime égérie, ils pouvaient rapidement devenir des incontournables de la sphère beauté. Cet été je vous ai donc présenté les vice lipsticks avec deux teintes sublimes. Aujourd'hui, je veux vous présenter la toute nouvelle édition : les Vice Liquid Lipstick d'Urban Decay. La marque a en effet cédé aux sirènes du liquid matte pour sortir ces merveilles.

Rien d'étonnant : j'ai choisi principalement des teintes nudes 🙂 

urban decay, vice liquid lipstick

Une nouvelle collection qui cartonne !

Pour une fois le choix des couleurs a été plutôt facile car je voulais vraiment tester des teintes très nudes et c'est ce que je porte le plus. Concernant la formulation en elle-même, j'ai eu de bonnes surprises et de moins bonnes surprises. 

D'abord pour re situer un peu les choses : Urban Decay a sorti deux types de liquid lipsticks : des mattes et des métallisés. Les deux finis sont hyper à la mode en ce moment donc ce n'est pas une grosse surprise. Pour ma part, je suis une inconditionnelle du matte. C'est ce que je préfère, et aussi ce que je trouve le plus classe. Bien sûr tous les goûts sont dans la nature et chacun a une notion différente de la classe (surtout quand tu te ballades dans le métro parisien... 😉 ). Le métallisé donc... très peu pour moi et les trois rouges que j'ai à vous présenter sont tous mattes. 

Concernant la texture...

Concernant cette texture matte justement. J'ai trouvé qu'il y avait des inégalités en fonction des rouges. Si les couleurs sont toutes les trois splendides, elles se travaillent plutôt inégalement. 

Le gros point fort de ces rouges liquides, c'est l'application. L'embout mousse est plutôt fin et long, un peu à la manière de celui de chez Huda Beauty ou Anastasia Beverly Hills. Ca permet de faire un geste très précis sur le contour des lèvres. Vraiment efficace.

La texture est plus épaisse que chez Huda ou Kat Von D mais bien opaque. Une couche suffit largement. Pourtant j'ai rencontré quelques soucis avec entre autre 1993 que vous découvrirez juste en dessous. Il y a des moments où je l'applique et tout va bien, mais le lendemain c'est la catastrophe et la couleur ne tient pas sur mes lèvres. J'ai l'impression que c'est en rapport avec le baume à lèvres que j'utilise à ce moment là... mais pas de certitude. En tout cas ce ne sont pas les rouges les plus longue durée que j'ai pu tester. Ils restent bien mais le centre des lèvres a du mal à résister à un repas. 

Concernant les couleurs... (de bas en haut)

  • backtalk : un mauve doux aux sous tons roses. 
  • rapture : un mauve soutenu.
  • 1993 : un marron chaud très franc (et très flatteur).

Les trois couleurs sont des classiques qui se retrouvent aussi dans la collection des vice lipstick classiques. De vraies réussites donc : juste ce dont j'avais envie. 

urban decay, vice liquid lipstick, backtalk

VOICI BACKTALK

urban decay, vice liquid lipstick, rapture

VOICI RAPTURE

urban decay, vice liquid lipstick, 1993

VOICI 1993

Et voilà pour cette jolie découverte qu'est le vice liquid lipstick ! Vous pouvez les retrouver au prix de 19,95€ chez Sephora, as usual 🙂 

A très bientôt pour un prochain article !

Juliette 🙂 

 

Spread the word. Share this post!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz