Ma découverte : Lisbonne

DSC_0095

Ma découverte de Lisbonne 

Je pense que vous avez déjà vu passer quelques images sur instagram mais je tenais à faire un article (plein d’articles) dédié à ce voyage tant attendu. Attendez-vous au dépaysement!

Ca y est, le voyage se termine et j’ai passé un temps monstre à sélectionner des photos. Les plus jolies bien sur mais surtout celles qui faisaient le plus ressortir une atmosphère, une sensation de ce que mes vacances avaient été.

C’était la première fois que je partais au Portugal. Beaucoup d’amis proches connaissaient le pays et surtout Lisbonne mais je n’y étais jamais allée moi-même. Après près de deux ans sans partir vraiment en vacances, le désir d’ailleurs devenait impératif (celui de soleil aussi). Alors après une réservation de billets d’avions et une recherche ardue d’Airbnb plus tard (les liens seront bien sûr listés plus bas), nous voilà donc, à deux, pour découvrir ce chouette pays!

Pour commencer, voici la carte de Lisbonne afin de situer où l’appartement que nous avons loué se trouvait par rapport à tous les endroits où nous avons pu aller (vous pouvez le retrouver avec le petit drapeau rouge). Lisbonne est une petite ville bien desservie par les transports. si la plupart des déplacements peuvent se faire à pied quand il s’agit du quartier touristique et des visites, il faut en revanche savoir que la ville est très vallonnée. Ca monte, ça descend, ça fait mal au jambes et il faut prévoir du temps en plus pour aller dans un endroit car on se retrouve souvent en bas d’une colline. Je préconise d’ailleurs les bains d’eau froide en fin de journée : au plus fort de l’été, les jambes sont douloureuses (instant glamour).

DSC_0041

On a commencé notre visite de la ville en descendant l’Avenue de la Liberté pour rejoindre le vieux Lisbonne. Il faut à peu près 10 minutes pour rejoindre le quartier dit « touristique » en longeant l’avenue. L’ombre est au rendez-vous et c’est un endroit super agréable si on oublie le petit passage des voitures au centre. Des petits bars/restaurants sont situés de chaque côté et le soir, la musique accompagne notre remontée à l’appartement : un vrai plaisir!

DSC_0076

Il y a des incontournables à Lisbonne : le château, le tram 28… (on y reviendra plus tard) mais je recommande surtout de s’éloigner des sentiers tout tracés, de suivre un peu le sens du vent pour trouver de véritables pépites et des endroits un peu épargnés par la présence des touristes. Ci-dessous la petite place juste devant Igreja do Carmo, une église sans toit, ancien couvent qui s’est écroulé lors du big tremblement de terre qui a détruit la moitié de la ville en 1755.

DSC_0151

L’avantage de ces collines c’est la vue qu’on peut trouver à chaque croisement. Des jolies perspectives et la rivière au loin. Toutes ces maisons colorées un peu pastel c’est doux et apaisant. C’est surtout nécessaire avec toute cette chaleur!

DSC_0012

Une des premières visites que nous ayons fait est celle du château. Après avoir attendu le tram 28 pendant plus d’une demie heure (oui oui oui, être patient il faut), nous avons décidé de grimper sous la chaleur pour découvrir… des ruines et un chemin de ronde qui permettait d’avoir une jolie vue sur Lisbonne. Un peu un sentiment de « tout ça pour ça » surtout qu’avec 7 collines (en vrai je ne sais pas combien), ce ne sont pas les panoramas qui manquent dans la ville et certains coûtent moins de 8€…

En tout cas la lumière était super jolie et des paons sont dans le jardins, perchés dans les arbres, ce qui est toujours une découverte sympa 🙂

Et puis si on parle de la vue… on peut  difficilement faire plus lumineux quand même…

DSC_0087

Ici on quitte le château car depuis le panorama nous avons vu ces tours blanches qui nous ont interloqué. il s’agit en fait du Monastère de Saint Vincent qui se situe lui aussi sur le trajet du tram 28 mais presque au terminus. La vue est encore une fois magnifique et donne sur l’arrière du château comme on peut le voir ci-dessus (il est dans le massif vert).

Je recommande vraiment cet endroit qui est un peu à l’écart de la foule de touriste. Ceux qui restent plus de trois jours auront le temps d’aller le visiter, sinon il ne fait pas trop partie des circuits classiques proposés. D’un côté c’est dommage car c’est pour moi une des plus jolies visites à Lisbonne mais ça permet d’être presque seul dans le monastère et dans l’église. L’Eglise (pas en photo) a un côté un peu austère, comme beaucoup d’églises du Portugal. Les fenêtres ne sont pas très grande et le manque de luminosité enferme un peu le visiteur mais le véritable intérêt de la visite c’est le monastère qui a été transformé en musée. Le cloître est complètement recouvert d’azulejos, ces petits carreaux de céramique ou faïence souvent bleus qui donnent aux murs un aspect vivant et coloré. De plus, une collection d’azulejos représentant les fables de Jean de la Fontaine sont au 2ème étage, petit clin d’oeil français 😉 Enfin, il est possible d’accéder au toit du monastère, un endroit très paisible avec une vue splendide.

 

DSC_0105

En descendant dans les petites rues sous le monastère on tombe sur des passages pittoresques, les gens vivent dehors, sur le pas de leurs portes. Deux chaises, une table, et voilà un restaurant… Pour manger à Lisbonne, nous avons suivi les recommandations du Guide du Routard, comme à chaque fois qu’on voyage à l’étranger. Un restaurant à 14h, un verre au coin de la rue ou la meilleure glace de la ville… on trouve tout et on n’est jamais déçu! Je listerai donc une ou deux bonnes adresse mais je n’ai pas pris de photos, déjà parce que les plats étaient très simples et ensuite parce que je suis plutôt nulle pour prendre de la nourriture en photo (la pas douée). Je préfère partager ici ce que j’ai ressenti de la ville et de la vie au Portugal.

DSC_0023Une petite photo cliché d’amoureux devant un des nombreux murs décoré par les azulejos 🙂

.

Si je peux conclure sur ces quelques jours à Lisbonne avant de continuer le reste du voyage en articles, c’est une ville qui séduit, qui est lumineuse et riche en histoire. Je ne peux que conseiller le tour guidé gratuit en une heure que nous avons fait le premier jour pour avoir une idée globale de la ville. J’ai adoré cette ambiance tranquille si spécifique des villes du sud. Tout le monde est dehors, les places sont pleines de terrasses tout est si vivant et paradoxalement beaucoup plus calme que dans ma capitale parisienne. Tout ça ça fait du bien. Mais il y a quand même beaucoup touristes et Lisbonne ne parait plus si authentique dans la foule. Le tram est devenu une institution touristique (voir la photo ci-dessous) et les lisboètes secouent la tête à chaque fois qu’ils le voient passer, bondé. Voilà pour cette première découverte, je vous laisse avec mes adresses ci-dessous et d’ici le prochain article, je vous souhaite une bonne lecture!

IMG_5577

Mes adresses : 

pour manger

Pour fêter nos 3 ans, nous sommes allés dans le restaurant gastro 100 Maneiras. Une vraie surprise de dégustation et d’associations culinaires. Un restaurant de ce niveau à ce prix là… ça vaut le coup de craquer !

La conserverie de Lisbonne est aussi une super adresse pour rapporter des sardines ou poulpes en boîte et en déguster le temps d’un apéritif.

pour se loger

Nous avons choisi l’option Airbnb chez Tiago & Teresa situé à Marques de Pombal. Un grand et bel appartement, très lumineux que je recommande sans aucun soucis.

 

 

Une journée à Londres

IMG_4740

Il y a quelques jours je suis partie profiter de Londres l’espace d’un instant.

Mon copain a eu la bonne idée de nous offrir cette journée d’évasion loin de Paris la Grise. N’étant pas partie depuis plusieurs mois à l’étranger, le besoin d’évasion se faisait sentir de plus en plus pressant. Cette journée, comme un moment de pause en dehors du temps, s’imposait.

Une journée à Londres, ça passe vite ! Que voir, que faire, où manger (le plus important!), telle est la question :).

En arrivant en milieu de mâtinée à St Pancras, nous avons décidé de nous rendre à Soho. L’objectif était de vraiment profiter du peu de temps que nous avions sur place pour marcher, profiter du soleil (youhou, enfin!).

Bien sûr nous avons joué les touristes. Big Ben et Westminster Abbaye nous attendaient, avec St James Park et les cabines téléphoniques. Impossible de les éviter!

Mais nous avons aussi pris le temps de marcher sur les quais (je pense que la Seine nous manquait déjà…). C’est intéressant de constater que cette balade si « commune », que nous aurions pu faire à Paris prenait un sens différent. Tout était source de curiosité : la peur de passer les passages piétons (bon il faut regarder à droite ou à gauche cette fois?!), les taxis, les gens parlant dans la rue (j’aime tellement l’accent anglais). Même la bière n’avait pas le même goût qu’à Paris!

Nous avons justement trouvé un joli endroit pour manger. On voulait du typique, du cliché, du fish&chips ! On a trouvé notre bonheur au Fuller’s pub de l’hôtel Wellington sur Waterloo road.

DSC_1872  IMG_4743

Après ce copieux repas, quoi de mieux qu’un peu de shopping sur Oxford street tout en profitant des derniers rayons du soleil. Je pense que j’avais surtout grand besoin d’évasion et que cette courte escapade ensoleillée a été salutaire pour retrouver de l’énergie et survivre à la fin de l’hiver.

DSC_1854

Merci de votre passage ici 🙂

Ju-liette