Comment interroger le raciste qui est en nous ?

Je n'ai jamais été une militante. Je n'ai même jamais participé à une manifestation. C'est quelque chose que je ne partage jamais, parce que j'ai souvent honte de mon absence d'action. Je la trouve faible et souvent un peu trop facile. Mais aujourd'hui, je veux savoir comment interroger le raciste qui est en nous ? Alors pourquoi aujourd'hui, et pas hier ou il y a 6 mois. Oui bien sûr l'actualité aide. Avoir été confiné et mise face à moi-même aide. Et je ne suis pas hyper fière de certains constats. Alors j'ai décidé de ne pas fermer les yeux, peut-être pour la première fois. De ne pas me réfugier derrière l'idée que je n'étais pas raciste. Alors qu'il y a une chose de sûre, c'est que je ne suis pas raciste, au sens premier du terme. Pourtant, ça ne suffit pas et je sais qu'il y a au fond de moi des constructions sociales et sociétales. Je sais qu'il y a la gêne de…

Continuer la lecture Comment interroger le raciste qui est en nous ?

Le mood mandala : un tracker d’humeur au service du développement personnel !

J'avais écris un long article sur le mood mandala il y a quelques années et il a disparu quand le blog s'est arrêté l'année dernière. Pourtant je pense que c'était un article que j'aimerais relire régulièrement, donc voici une version actualisée. Il me semble en avoir parlé dans mon article sur le journaling, j'ai arrêté de tenir mon bullet journal. Pour plein de raisons, et principalement parce que j'avais commencé à travailler. Ces articles pour autant ne reprenaient pas dans le détail certaines pratiques que j'avais apprécié réaliser dans mon bullet journal, et notamment le mood mandala. Qu'est-ce que c'est le mood mandala ? Le mood mandala est un tracker d'humeur sous forme de dessin. Alors ça c'est la réelle définition, mais vous serez d'accord avec moi, ça nous éclaire très peu sur ce que c'est réellement. Dans certains principes du bullet journal, il y a plusieurs aspects. En plus de la logique d'organisation, on retrouve une place forte du développement personnel. Alors on est…

Continuer la lecture Le mood mandala : un tracker d’humeur au service du développement personnel !

Mon déconfinement : quels changements ?

Après avoir parlé de la manière dont je gérais et vivais ce confinement en long, en large et en travers, voici le temps de mon déconfinement. Ca fait une semaine maintenant qu'on peut retourner à une vie relativement libre. Relativement bien sûr. Car même si les portes de nos maisons sont désormais ouvertes, ce n'est pas le cas de celles de nos régions. Alors bien sûr au quotidien, on le ressent beaucoup moins. Mais la limitation de nos libertés a des impacts psychologiques forts je trouve. Ce ne sont pas forcément des choses qu'on aurait pu imaginer si cette période ne s'était pas imposée à nous. En fait je m'interroge pas mal sur ce qui va changer dans le long terme. Pour nous, individus, pour la société plus globalement. Et avant de pouvoir observer ce qui va changer concrètement, je me demande surtout ce qui va pouvoir changer. Je n'ai pas vu de pamphlet publié sur le site de l'Etat avec des conseils pour mener…

Continuer la lecture Mon déconfinement : quels changements ?

Vis ma vie d’intro extravertie

Je dois dire que je déteste les cases. Surtout quand je ne trouve pas ma place ! Hier encore sur Pinterest, je tombais sur une photo représentant les manières de vivre et appréhender les choses quand on est extravertie, ou quand on est introvertie. Or moi c'est plutôt "vis ma vie d'intro extravertie" au quotidien. Ou encore extra-introvertie, mais ça pouvait être mal interprété. Alors oui, sur le principe, on est soit introvertie, soit extravertie. Mais moi je suis les deux. Et je ne dis pas ça parce que parfois j'ai besoin de repli sur soi, parfois j'ai besoin de temps en société. Je dis ça parce que justement, c'est 50/50. Je sais très bien que vu de l'extérieur, je suis une grande personne sociale. Toujours partante, pour voir plein de gens, sortir tous les soirs, prévoir des choses avec tout le monde... Mes amies dises que je suis la plus sociable d'entre elles, et c'est vrai que je passe beaucoup de temps "en société".…

Continuer la lecture Vis ma vie d’intro extravertie

Le minimalisme permet-il ma liberté ?

Je me suis longtemps interrogée sur le phénomène du minimalisme. Peut être d'abord parce que c'est un mot qui me parle. Entre mini, minimal, et ce suffixe, isme... ça me fait penser à isthme. Il y a un côté très reliant dans le minimalisme. Et il y a aussi la sensation de disparaitre, de s'enfouir et de se cacher. Pour se retrouver. Alors je me suis posée une question : dans cette quête, le minimalisme permet-il ma liberté ? Bref, ça fait des années. D'abord en lisant le blog d'une chic fille. A l'époque, j'avais une conscience de moi limitée. J'aurais du mal à expliquer comment ou pourquoi mais c'est comme si je n'étais pas sûre de mon existence et de son impact. Ca, c'est venu bien plus tard, avec le travail. Tout ça pour dire, que quand je lisais Marie, je me rendais compte que moi je commençais à consommer, et que ça pouvait être dangereux. Bon, je ne vais pas mentir, mais 5…

Continuer la lecture Le minimalisme permet-il ma liberté ?

J’ai 25 ans

Hier j'ai fêté mon vingt-cinquième anniversaire. En plein confinement, et même le dernier jour du confinement. Alors j'ai fait un gâteau au chocolat, avec un coeur fondant, et j'ai soufflé deux bougies. Un deux, et un cinq. Autant dire que la perspective d'avoir une année de plus m'émeut peu. Pourtant, j'aime bien les symboles, et 25 c'est quand même le quart de siècle. Incroyable. Ca n'arrive qu'une fois, je me suis dit (comme tous les ans, je me suis dit aussi). Et en plus, il y avait ce confinement, cette espèce de poids sur nos épaules. Pas de fête en famille cette année, pas de champagne (si, j'ai ouvert une bouteille de champagne, faut pas déconner). Et j'ai 25 ans et je me sens très jeune d'un coup. Je ne sais pas trop comment l'expliquer, mais c'est comme mettre un chiffre sur mes réflexions et mes états d'âmes. Je réfléchis à mes 20 ans et me dit que tout à changé. En même temps, si…

Continuer la lecture J’ai 25 ans

J’ai acheté un rouge à lèvres en 2019

Si le titre de l'article peut surprendre, c'est bien parce que cette vérité a un côté exceptionnel pour moi. Je me suis fait cette réflexion plusieurs fois pendant le confinement : je consomme moins, je ne consomme pas, je n'ai pas envie de consommer. Si ces petites phrases peuvent sembler simples pour beaucoup d'entre vous, c'est en revanche quelque chose de très fort pour moi qui sur consommait les produits de beauté. Parce que oui, si j'ai acheté un rouge à lèvres, c’est sûrement 40 fois moins qu’en 2017. Avant le blog était la représentation de tout ce que je faisais pour coller au moule des youtubeuses et blogueuses beauté. J'adorais cette univers, et à bien des aspects, je l'aime toujours et consomme énormément de vidéos encore aujourd'hui. Pourtant les thèmes ont changés. Finis les fonds de teint et les rouges à lèvres. Bienvenue aux maisons écologiques, aux tris drastiques de dressing, au yoga et au développement personnel. Bah oui, j'ai évolué aussi, comme toutes…

Continuer la lecture J’ai acheté un rouge à lèvres en 2019

Tenir un journal : pourquoi faire ?

Comme beaucoup j'imagine, je commencé à tenir un journal intime quand j'étais petite. A partir du collège je dirais, j'écrivais compulsivement chaque jour le moindre de mes fais et gestes. Puis avec l'âge, j'ai commencé à raconter mes pensées et mes émotions. C'était mon recueil de vie, celui qui hébergeait mes petits tracas et mes grandes idées. J'y ai beaucoup repensé ces derniers mois. Je ne sais pas vraiment à partir de quelle période j'ai arrêté d'écrire. Ca s'est fait petit à petit, j'ai arrêté de prendre ce temps. Mon rituel a sûrement évolué. Petit à petit, je n'écrivais qu'à des moments phares, lors des grandes transitions. Après mes 20 ans, j'habitais avec mon copain de l'époque et lui exprimer mes pensées suffisait à avoir les idées claires. Je n'avais plus besoin d'écrire, ou en tout cas je n'en ressentais pas l'envie. Pourtant, c'est à ce moment là, vers la fin de mes études, que j'ai commencé le bullet journal. Les articles ont disparu du…

Continuer la lecture Tenir un journal : pourquoi faire ?

Je ne pars pas au Japon, pas encore

Dans un monde parallèle ou un autre temps, je devais partir au Japon pour 3 semaines, aujourd'hui. Ca me semble à l'heure actuelle complètement inimaginable. C'était mon voyage initiatique, celui qui marquerait toute une année de changements, d'expérimentations, de découvertes. C'était aussi censé être mon voyage pivot. D'abord entre deux entreprises et surtout entre deux univers. Mais bref, je ne pars pas au Japon. Et bien oui, je suis confinée, comme tout le monde, et je ne compte pas partir, ni aujourd'hui ni demain. Quand je me suis rendu compte que ce ne serait pas possible, mon monde intérieur s'est un peu effondré. Quelques semaines plus tard j'ai reçu la confirmation d'Air France : le voyage est annulé. Maintenant j'ai même des doutes sur la possibilité de partir l'année prochaine, comme je le pensais initialement. Alors non, je ne pars pas au Japon, en tout cas pas encore. Le Japon, ça reste pourtant mon grand rêve, mon projet depuis plusieurs années. Mais je sais qu'un…

Continuer la lecture Je ne pars pas au Japon, pas encore

Le confinement – mois 2

C'est le changement d'échelle du confinement. De quelques semaines, on passe à quelques mois. Bien sûr tout le monde s'en doute et je n'envisageais pas de sortir librement tout de suite. Il n'empêche que ça fait un choc. En tout cas d'un seul coup je me suis sentie très enfermée. Très enfermée en moi-même en fait. Je sais que c'est lié au fait que je n'ai pas d'activité définie pour mes journées. Un peu de travail ponctuellement et ça m'occupe une heure ou deux. Pour autant ça ne suffit pas à meubler. Et l'intérêt de meubler justement, c'est d'avoir un rythme, un peu de sens et d'utilité. C'est ça en fait, je me sens absolument inutile alors que j'ai tellement d'énergie pour faire des choses. Perturbant d'être bloqué chez soi, je tourne en rond. Alors oui, les journées passent très vite avec une routine qui s'est installée progressivement. Je lis beaucoup. J'apprécie ce temps précieux, qui ne se reproduira peut être jamais dans cette vie…

Continuer la lecture Le confinement – mois 2