L’exposition Bettina Rheims : Memories #1

DSC_0473

Une des raisons pour lesquelles j’adore vivre à Paris, c’est la découverte. A chaque coin de rue il est possible de tomber sur un évènement extraordinaire qui bouleverse tout.

Le mois dernier j’ai profité d’un trou dans mon vendredi après-midi pour visiter l’exposition Bettina Rheims qui avait lieu à la Maison Européenne de la Photographie. Les pièces s’enchaînaient à tous les étages pour faire découvrir le travail de la photographe. Près de 40 ans de carrière : pub, études sur le genre, portraits de personnalités (coucou Madonna !)… tous les univers étaient présents. Et au centre de tout, la femme. La femme qui se bat, qui aime, qui pleure, enceinte, jeune, moins jeune. La question de son identité suit chaque portrait, chaque tableau. Le grain des photos évolue, la lumière aussi mais partout on retrouve un art de la composition typique et incroyable. Bouleversant.

DSC_0501

Bettina c’est l’histoire d’une femme qui veut se battre pour les femmes.

Qui veut les faire exister et les faire vivre. La photographe est principalement connue pour ses nus et son travail pour la pub rend les corps plus sublimes et plus irréels que jamais. Au fil des salles on découvre un mélange étrange de glamour et de brutalité, de douceur et de violence. L’équilibre est parfait.

DSC_0478

Capture d’écran 2016-05-04 à 14.14.12

La série que j’ai trouvé la plus impressionnante est certainement celle qui concerne les genres : Gender Studies (2011). Violente et Bruyante malgré l’absence de mouvement des images.

DSC_0485

DSC_0486

 

L’exposition est désormais terminée. il s’agissait d’une véritable bulle d’évasion, intense et magique. Une bulle qui marque et qui s’imprègne. On peut recevoir les images beaucoup plus puissamment que les mots et Bettina Rheims envoie ses images avec tellement de force qu’il est impossible de rester indifférent.

DSC_0503

Bettina Rheims                                                                                                                                                   

Éd. TASCHEN, 2016
59,99€ : En vente à la librairie de la MEP

Merci pour votre passage ici 🙂

Juliette

the balm, meet matte Hughes, revue, swatches

Meet Matte Hughes : The Balm sur tes lèvres

DSC_0021

Les Meet Matte Hughes de The Balm

Pour ce premier post beauté du blog, il fallait absolument que je parle de rouge à lèvre (RAL pour les intimes! ;)). C’est, je pense, ce que je préfère au niveau makeup : j’adore les textures, les couleurs, et je trouve que c’est ce qui change le plus un visage, ce qui témoigne le plus d’une personnalité ou d’une humeur!

DSC_0025

DSC_0024

Avec The Balm et ses Meet Matte Hughes liquid lipstick, on retrouve le combo parfait de couleurs vibrantes allié à une texture mate des plus incroyables! Un des problèmes des RAL mates est le rendu qui peut s’effriter, mettre en avant les défauts d’une bouche imparfaite ou encore rendre les lèvres plates et sans relief.

Dans la gamme commercialisée en France, on retrouve 8 couleurs, du nude et du moins nude. J’en ai sélectionné 4 pour avoir une véritable idée de ce qu’ils avaient dans le ventre.

Les couleurs des Meet Matte Hughes :

DSC_1904

Dans l’ordre, on retrouve Commited, Charming, Sentimental et Loyal.

DSC_0045

Pour commencer, Commited : un beau nude, un peu pêche sur mes lèvres. Je n’ai pas du attendre assez longtemps pour le prendre en photo car il ressort moins mate que les autres mais rassurez-vous, il l’est tout autant!

DSC_0040

On découvre ensuite Charming, qui est celui qui a dû faire connaître la gamme : un mauve un peu foncé, qui donne du caractère à tout makeup, des plus simples aux plus smoky. En plein dans la tendance actuelle de « simplicité travaillée », Charming s’impose! Je suis conquise!

DSC_0050Sentimental, c’est LE rouge à lèvres peps de l’été ! Un rose vif, chaleureux, presque néon, difficile à capturer à la lumière naturelle. Un vrai coup d’éclat sur le visage 🙂

DSC_0058

Enfin un grand classique avec Loyal, le rouge par excellence. Un rouge foncé, qui met la bouche en valeur : un rouge de Pin-up, pour les jours ou les soirs où on a besoin de se sentir forte et puissante 😉

Pour conclure, et après les avoir porté plusieurs jours chacun, je dois dire que j’aime beaucoup cette formule que je trouve plus facile à appliquer que les RAL liquides de chez MAC par exemple. Ceux de Sephora restent mes préférés mais je suis moins fan des couleurs que je ne trouvent pas assez modernes. Il y a un léger aspect collant qui me dérange un peu si j’applique trop de matière mais ça reste tout à fait supportable. Ils restent en place toute la journée, à travers les repas, les boissons, les soirées… Vraiment rien à redire à ce sujet! Une valeur sûre si on veut se faire plaisir sans se soucier de retouches en journée.

Où les trouver? Sur le site de Feelunique au prix de 16,50€

Merci pour votre lecture et vos petits mots, j’espère que ça vous aura plus!

Ju-liette

DSC_0062

 

Une journée à Londres

IMG_4740

Il y a quelques jours je suis partie profiter de Londres l’espace d’un instant.

Mon copain a eu la bonne idée de nous offrir cette journée d’évasion loin de Paris la Grise. N’étant pas partie depuis plusieurs mois à l’étranger, le besoin d’évasion se faisait sentir de plus en plus pressant. Cette journée, comme un moment de pause en dehors du temps, s’imposait.

Une journée à Londres, ça passe vite ! Que voir, que faire, où manger (le plus important!), telle est la question :).

En arrivant en milieu de mâtinée à St Pancras, nous avons décidé de nous rendre à Soho. L’objectif était de vraiment profiter du peu de temps que nous avions sur place pour marcher, profiter du soleil (youhou, enfin!).

Bien sûr nous avons joué les touristes. Big Ben et Westminster Abbaye nous attendaient, avec St James Park et les cabines téléphoniques. Impossible de les éviter!

Mais nous avons aussi pris le temps de marcher sur les quais (je pense que la Seine nous manquait déjà…). C’est intéressant de constater que cette balade si « commune », que nous aurions pu faire à Paris prenait un sens différent. Tout était source de curiosité : la peur de passer les passages piétons (bon il faut regarder à droite ou à gauche cette fois?!), les taxis, les gens parlant dans la rue (j’aime tellement l’accent anglais). Même la bière n’avait pas le même goût qu’à Paris!

Nous avons justement trouvé un joli endroit pour manger. On voulait du typique, du cliché, du fish&chips ! On a trouvé notre bonheur au Fuller’s pub de l’hôtel Wellington sur Waterloo road.

DSC_1872  IMG_4743

Après ce copieux repas, quoi de mieux qu’un peu de shopping sur Oxford street tout en profitant des derniers rayons du soleil. Je pense que j’avais surtout grand besoin d’évasion et que cette courte escapade ensoleillée a été salutaire pour retrouver de l’énergie et survivre à la fin de l’hiver.

DSC_1854

Merci de votre passage ici 🙂

Ju-liette

Kiehls : se protéger du soleil – The sun is out

DSC_1947

Le soleil est de sortie ces derniers jours et Kiehls va nous protéger! 🙂

C’est le moment idéal pour profiter des premiers rayons, et pour réintégrer une protection solaire au quotidien.

C’est une habitude que j’ai prise l’année dernière, avant, j’attendais d’être en vacances avec l’illusion que les rayons du soleil ne m’atteignaient pas tant que je ne l’avais pas décidé. Douce illusion… Naïvement je pensais le soleil réparateur, il soignait les boutons, les irrégularités. Quand je me suis rendue compte que l’effet boomerang de septembre n’était pas dû au stress de la rentrée, il était temps d’agir.

Trouver la crème solaire parfaite, qui ne fait pas de tâches, ni de film blanc, ni ne laisse une sensation de lourdeur toute la journée sur la peau n’est pas une mince affaire !

C’est chez Kiehl’s que je me suis tournée cette année, en suivant les recommandations de nombreuses blogueuses qui vantaient les mérites de la crème solaire parfaite.

DSC_1949

Avec son SPF 50 PA+++ , une formule non comédogène, sans huiles et sans parfum, et la présence d’acide salicylique, cette crème répondait déjà à de nombreux critères.

Après quelques semaines de test, je peux vraiment confirmer que la texture est incroyable. Elle ne bouche pas les pores, affine même le grain de peau (merci les silicones), et elle est très légère. Je ne la sens pas, ni ne la vois pas de la journée.

Bien sur, à chaque fois que je l’applique, je fais attention de bien démaquiller ma peau le soir, avec une huile puis un nettoyant pour être sûre de ne pas me coucher avec un filtre solaire sur le visage.

Son côté hydratant et rafraichissant à l’application et sa douceur en font un must have qui va m’accompagner tout l’été.

Où la trouver?

Sur le site de Kiehl’s, pour 42€ les 60 ml

Juliette

bienvenue

Welcome, Bienvenue…

DSC_1875

Bienvenue…

Un nouvel espace de création c’est un peu comme une porte qui s’ouvre. Tout est possible, tout est incroyablement excitant. Alors Bienvenue !

Je voulais vous accueillir dans cette nouvelle étape que je ne souhaite pas définir car elle sera avant tout celle de la liberté. Je ne veux pas d’un blog mis dans une case. Je ne suis même pas sûre de l’appeler blog. C’est surtout un lieu de partage et comme dans la vie on est amené à découvrir beaucoup et à explorer encore plus, c’est très important de partager. 

Merci d’avance pour tous les échanges qui vont se créer ici ou ailleurs.

Juliette