MINIMALISME MODE

Comment j’ai créé ma capsule wardrobe

Comment j'ai créé ma capsule wardrobe, capsule wardrobe, minimalisme, déconsommation

J’ai toujours été mordue par ces sujets d’organisation. Simplifier sa vie au quotidien, simplifier son espace, gagner du temps… Bref, c’est mon dada, et j’ai déjà écris plusieurs articles sur le sujet. Ceci étant dit, j’ai envie de vous raconter comment j’ai créé ma capsule wardrobe. Ou ma garde robe capsule. Ou mon dressing minimaliste. Les appellations ne manquent pas, comme vous pouvez le constater.

Le principe de la capsule wardrobe

Je ne vais pas revenir en détail dessus car si vous lisez cet article, je suis à 99% sûre que vous connaissez le concept (et si non, dites le moi, je me ferai un plaisir de vous expliquer de quoi il s’agit pendant 5 minutes 1 heure). En tout cas tout a commencé lorsque Caroline, du blog Un Fancy a lancé le concept en 2014. Ca fait un bail, je sais. L’idée de départ était de réduire les éléments présents dans son dressing à 37 pièces, pour 1 an. L’objectif est bien de consommer moins, puisqu’il n’y a pas de nouvelle pièce qui peut intégrer cette sélection spéciale. Et aussi de consommer mieux, pour investir dans des pièces basiques de grande qualité, qui dureront toute une vie.

En fait, ce concept, c’est une réaction à la fast fashion d’une part, qui nous pousse à surconsommer. Vous pouvez voir le documentaire The True Cost, dispo sur Netflix entre autre, il parle de ce sujet. D’autre part, il s’agit de détacher nos esprits de nos vêtements. Et surtout de la place qu’ils occupent dans nos vies, de manière à nous en libérer d’une certaine façon.

Je pense que vous voyez le tableau : 37 pièces pour regrouper tous les essentiels indispensables à la garde robe parfaite, chaussures et sacs compris. Bien sûr, une fois le modèle créé et proposé par Caroline, il a été repris, testé, par de nombreuses blogueuses interrogeant leur rapport à la consommation. Voici mon tour. Après des années à me poser des questions, je décide de passer à l’action avec une idée principale en tête.

Le dressing parfait n’existe pas.

J’espère ne pas briser de rêve avec ce titre, mais c’est juste la meilleure manière de ne pas se laisser submerger. Non le dressing parfait n’existe pas. Il n’est pas nécessaire de l’avoir créé avant de se lancer dans la capsule wardrobe. Malheureusement, je me suis laissée piéger par la volonté d’avoir tous mes indispensables réunis avant de commencer… Alors que je peux tout à fait me lancer avec ce que j’ai devant mes yeux. Autant dire que ce confinement a été un vrai moteur pour moi à ce sujet. Seulement… n’allant pas « au travail » en ce moment, je dois dire que ma garde robe et mes « indispensables » sont loin d’être ceux que j’utilisais il y a encore quelques mois. Pour autant, ça a été facile pour moi d’identifier ceux qui allaient faire partie de l’édition « de printemps ».

Alors comment j’ai créé ma capsule wardrobe ?

J’imagine que le suspense est insoutenable et que vous trépignez d’impatience de découvrir ma recette secrète ? Avant toute chose, sachez que de nombreuses ressources sont disponibles en ligne (parfois en anglais, j’avoue). Je suis Caroline depuis longtemps mais aussi Anna dont je vous ai déjà parlé ici. Et comme je suis trèèèèès sympa, je vous ai traduit à ma sauce une sorte de check list. Vous pouvez l’utiliser pour créer vous même votre dressing idéal (qui ne sera pas parfait, merci à ceux qui suivent !). Je pense aussi que c’est l’occasion d’interroger votre rapport à vos fringues.

Comment j'ai créé ma capsule wardrobe, capsule wardrobe, minimalisme, déconsommation

Alors pour commencer, j’ai créé une note sur mon téléphone et référencé TOUT ce dont j’avais besoin. Attention, pas ce que j’avais, mais ce que j’utilisais au quotidien. Une fois cette liste créée, j’ai regardé dans mon dressing ce que j’avais déjà (98% de la liste). C’était bien parti ! Ensuite, j’ai tout sorti, pour ne remettre dans ma penderie que ce que j’avais sur ma liste. Autant dire… qu’il y avait encore beaucoup de vêtements par terre. J’avais créé mon dressing de printemps. Maintenant, je voulais m’assurer de pouvoir le faire tourner pour chaque saison. Et pour ce que je n’ai pas encore, c’est inscrit sur une wish list et on en discutera une autre fois.

A ce moment là, ma valise rentre en scène. Pour remettre un peu de contexte, je vis dans un studio de 25 mètres carrés. Les espaces de stockages sont donc limités. De manière générale, je pense désormais que c’est très vertueux de n’avoir dans son dressing que les pièces qu’on porte en temps réel. Ca exclu donc les manteaux d’hiver en été et les robes printanières en hiver. Je me suis donc évertuée de reproduire en imagination ce dressing optimisé pour les 4 saisons.

Par exemple : je porte beaucoup de robes. J’avais décidé dans l’idéal de n’en garder que 20, soit 5 par saison. Finalement, et après délibération avec moi-même, ce seront 22 d’entre elles qui rentreront dans l’anthologie de cette première capsule. Du coup, les 15 qui ne sont pas dans le dressing de printemps sont dans ma valise. Et elles sont rangées dans des pochettes étiquetées par saison. Oui je vais bien, et oui, je me soigne :). C’est la même chose pour les shorts, les débardeurs, les manteaux épais, les vestes d’hiver. Et c’est tout.

comment j'ai créé ma capsule wardrobe, minimalisme, dressing minimaliste, dressing idéal

Mes conseils :

Faites bien la liste de ce que vous aimez porter, regarder les couleurs qui sont le plus présentes dans votre quotidien et qui s’associent bien avec vos chaussures et vos sacs. Je relie ça avec un de mes mots préféré : il faut que ce soit harmonieux. Le secret, c’est bien que vous puissiez tout associer ensemble.

Regardez : tous mes hauts (3 t.shirt et 5 chemises) vont avec tous mes bas (7 pantalons). Ou presque, si on évite les tons sur tons. Mes chaussures sont neutres : camel ou noires principalement. Idem pour les vestes (et les manteaux d’hiver). Ma touche de couleur et de « folie », ce sont les robes. Je les porte du coup avec tout le reste (sauf les pantalons bien sûr. ahah. ahahah.).

De manière générale : je m’arrange pour que les bas soient basiques. Des jean, un pantalon de costume noir, bleu, vert… et ensuite, pour le haut, j’alterne entre basiques unis et motifs. Une chemise blanche unie, et une à pois…

Esthétiquement : c’est un bonheur d’avoir des cintres identiques… Je ne peux que conseiller ceux-ci, qui sont vraiment chouettes.

Mes erreurs :

  • Jusqu’à présent je voulais attendre d’avoir un dressing parfait pour me lancer
  • Je voulais avoir tous mes vêtements au même endroit, même si je n’en mets pas la moitié en hiver ou en été (on ne sait jamais)
  • Je n’arrivais pas à me détacher de l’idée qu’il fallait que j’ai trouvé mon style avant d’épurer mes possessions, alors que c’est un concept qui évolue de manière continue

Qu’est-ce que je retiens de ce chemin ?

comment j'ai créé ma capsule wardrobe

Ca faisait très longtemps que j’y pensais, et aussi longtemps que je n’arrivais pas à me lancer. Et me voilà, avec un dressing qui compte 43 pièces (avec 4 sacs et 7 paires de chaussures). Pour autant, ce n’est pas la totalité de mes vêtements, puis que j’ai à peu près 25 pièces dans ma valise. Ca me rend heureuse de vivre avec moins en tout cas. Et je sais aussi que c’est quelque chose qui va évoluer petit à petit, au fil des saisons.

Bref, je pense que vous avez compris le principe. Voici comment j’ai créé ma capsule wardrobe en l’appliquant à mon cas d’espèce. Les vêtements qui ne sont ni dans mon dressing ni dans ma valise sont à vendre sur vinted 🙂.

Je vous laisse juste après la checklist que j’ai utilisé pour mon dressing ainsi qu’un template avec des questions qui permettent de s’interroger sur son dressing et son rapport aux vêtements. N’hésitez pas à télécharger et diffuser largement si ça vous aide.

En attendant, à très bientôt pour des aventures palpitantes dans ma cuisine : le passage au zéro déchets.

Juliette

    Leave a Reply

    Instagram

    • Spring colors
    • Éco kitchen :)
    • La dernière trace des pivoines de mon anniversaire 🌸
    • Work work work 🎙#nostransitions
    • Madame trône #robynlechat
    • Souvenirs
    • C’est si chouette la confinade quand on a des amies aussi chouettes 🦉 @h.brg
    • When is it too much ?
    • 1h de sortie avec attestation plus tard...
    • Bye bye @seabird_conseil 🥰 #growyourway
    • La nourriture - sujet de conversation numéro 1 de ce confinement. Qu’est ce que vous mangez ?