CULTURE

L’exposition Dora Maar

portrait de femme, photographie

J’ai découvert Dora Maar à Beaubourg il y a quelques semaines. C’était une chouette expérience, j’adore rencontrer des gens à travers des expositions comme ça.

Pour remettre les choses dans leur contexte, Dora Maar est connue en France pour avoir été la compagne de Picasso pendant 10 ans. Pourtant, elle est célèbre pour ses photos. D’abord en studio de photo pour de la publicité ou la mode, elle réalise plusieurs séries « de rue ». Avant la guerre, elle photographie les mendiants, enfants, familles des capitales européennes.

Les oeuvres

Loin de moi l’idée de refaire tout l’historique de cette période, mais c’était intéressant de la découvrir à travers ses yeux. Elle était à la fois muse de Picasso et artiste, elle-même s’inspirant beaucoup de son travail et cette ambivalence rend complexe l’analyse de son travail. Entre réalisme dans sa photographie et surréaliste dans la peinture, son oeuvre est très complète. Je suis surtout impressionnée par le travail de l’ombre en photographie surtout. Mes photos ne lui rendent pas vraiment justice (dur dur d’éviter les reflets…) mais les portraits sont magnifiques et très travaillés.

L’exposition

L’exposition Dora Maar est construite chronologiquement : le début de sa carrière, la rencontre avec le réseau d’artistes français puis avec Picasso jusqu’à l’après Picasso. Cette dernière partie est assez déroutante : quelques tableaux et surtout un retrait très marqué de la sphère artistique. J’ai en plus adoré l’expérience de découvrir l’exposition à travers le podcast créé par le musée pour aiguiller ses expositions ! Ca permet d’avoir une expérience très interactive et plus d’éléments de contexte. En plus différentes personnes sont interviewées pour participer à l’échange et ça rend les choses plus denses. Ca permet de bien comprendre la dimension artistique de Dora Maar, qui est souvent présentée dans l’ombre de Picasso. Bien dommage…

L’exposition est terminée, mais il est tout à fait possible de retrouver ses oeuvres en ligne. Ca vaut le coup de regarder le travail de cette formidable personne.

Bonne soirée !

    Leave a Reply

    Instagram

    • Je ne sais pas si #robynlechat m’aime parce que je lui ai offert ce fauteuil (lol) ou me déteste parce que je dérange sa sieste. Ingrate.
    • True colours
    • Par hasard, presque que des pépites dans mon arc en ciel : la cantine de minuit, ces jours qui disparaissent, 1Q84... 📖
    • End of Summer’s light
    • Morning
    • Need space
    • Lectures estivales
    • City life 🌻
    • Hello queen 👑
    • Warning : pas de stabilisateur
    • Glad to be back